Nos Bons Plans Voyage

Nos Bons Plans pour préparer ses étapes à vélo

- Voyageurs à vélo, en France, en Europe, en Amérique du Sud (et peut-être ailleurs), voici 2 sites dont vous pouvez vous servir pour préparer vos périples, à l’avance ou au jour le jour, pour connaître les routes, les distances et les dénivelées de façon à peu près précises :  utile pour sa simplicité d’utilisation, le choix entre les routes secondaires ou primaires et la possibilité d’enregistrer/imprimer une feuille de route avec le profil) OpenRunner (inscription au site obligatoire pour avoir l’ensemble des informations, utile pour la rando aussi), ou Perfil de Ruta (bien utile pour sa simplicité d’utilisation, le choix entre les routes secondaires ou primaires et la possibilité d’enregistrer/imprimer une feuille de route avec le profil)

- Nous avons des cartes routières en PDF de tous (ou presque) les départements de Colombie (mapas viales departamentales de Colombia) plutôt correctes, à une échelle intéressante. Seul défaut, de taille pour la Colombie, elles ne présentent aucune indication concernant la topographie. Nous contacter pour les récupérer.

- Une des références du voyage à vélo en Amérique du Sud : Pedaleando Alma. Nous avons eu la chance de rencontrer son fondateur, Carlos Carvajal sur ses terres Antioquiennes en Colombie, il nous a été d’une précieuse aide pour la préparation de notre itinéraire en plus de nous avoir chaleureusement accueillis dans sa famille à Jardin, Antioquia. Retrouvez sur son site et sa page facebook ses conseils, bons plans et réflexions philosophiques.

P1030387

Nos Bons Plans par pays 

–> COLOMBIE

- Rencontre avec Andrés, vivant à Subachoque à quelques dizaines de kilomètres de Bogotá, président de l’association La Canasta, projet de développement de l’agriculture biologique en réseau local (type AMAP mais un peu différent) du côté de Bogotá.

- Si vous passez par Santa Fé de Antioquia au Nord de Medellin ne loupez pas les délicieux jus de fruits « Budapest », pour 2000 pesos colombiano c’est 2 grands verres qui vous sont servis, en agua o en leche et toutes les combinaisons de fruits bien frais que vous voulez !

P1030342

- Ne loupez pas le magnifique et paisible village de Jardin (en Antioquia), notre coup de cœur colombien ! L’atmosphère qui règne autour de la place centrale est vraiment chaleureuse, on pourrait y passer des heures à flâner et à observer les locaux prendre leur café, jouer aux cartes, passer et repasser aux rênes de leurs chevaux… Vous pourrez aussi déguster les fameux Dulces del Jardin, fabriqués artisanalement dans cette entreprise familiale dont la réputation ne cesse de grandir ! http://dulcesdeljardinantioquia.blogspot.com/

–> EQUATEUR

- Bivouaquer dans les parcs et réserves naturelles en Equateur. Sur la route des volcans nous avons pu profiter de plusieurs aires de camping aménagées (petites cahutes avec tables et BBQ), équipées (toilettes, eau et même douche parfois), surveillées et gratuites ! Un bon plan pour vous rapprocher des lieux de ballades et dormir en sécurité en pleine nature ! Nous avons visité les réserves du Pasochoa et du Boliche ainsi que les parcs du Cotopaxi et des Ilinizas.

- Rencontre avec Fernando Iza, guide de haute-montagne équatorien, gérant du refuge Nuevos Horizontes dans le massif des volcans Ilinizas et du café-restaurant Andes Alpes Café à El Chaupi. Une bonne petite adresse et de bons conseils pour les ballades dans le coin. Les cyclistes pourront y laisser leur vélo pour tenter l’ascension des Illinizas, également possibilité de bivouaquer à la Virgen à environ 13km du village sur le chemin qui mène aux Illinizas à 4km avant le refuge. Profitez de la tranquillité du petit village de El Chaupi, à une quarantaine de kilomètres de Quito, donc loin de l’agitation, et au plus près des montagnes !

IMG_20150226_103512

- Si vous voulez grimper le Cotopaxi ou autres montagnes/volcans du coin (provinces de Pichincha, Cotopaxi), Alexis Villavicencio, aspirant guide de haute montagne pourra vous accompagner avec sa bonne humeur et son sérieux ! Pour le contacter, appelez-le au +593 995124476. (plutôt dispo les week-ends sinon il vous trouvera un collègue digne de confiance).

La cordée gagnante

La cordée gagnante

- Une charmante adresse dans la ville de Baños vous offrira tout le confort nécessaire pour vous ressourcer et profiter des environs riches en activités de pleine nature : Hostal Llanovientos. Gandhi le propriétaire vous accueillera chaleureusement et vous conseillera. L’hôtel est parfaitement situé, un peu sur les hauteurs de la ville, la vue est magnifique et la zone tranquille ! Et pour les cyclistes, un grand espace pour garer vos vélos de plain-pied  et à proximité de votre chambre. Un bon rapport qualité prix.

- Sur la route de Loja à Vilcabamba dans le Sud de l’Equateur, entre le km 13 et 14 après la sortie de Loja, ne manquez pas de vous arrêter pour déguster quelques « tortillas » équatoriennes (mixture à base de maïs doux et sucrées au miel) dorées à souhait au feu de bois et préparées par une charmante famille les week-ends. A 1$ les 3, vous ne serez pas déçus !

- Pour ceux qui voudront fuir la notoriété de Vilcabamba, nous vous conseillons de faire escale à Yangana quelques kilomètres plus au Sud en direction de la frontière Péruvienne. Une bonne adresse pour camper et déguster quelques truites : Camping and Fishing Yangana, l’adresse est sur la route qui monte après le village à environ 4 ou 5 kilomètres, la famille est adorable et se fera un plaisir de vous faire découvrir les environs et ses spécialités locales.

–> PEROU

- Si vous rentrez par La Balsa en venant d’Equateur et que vous passez par Jaén ne loupez pas l’atelier El Ciclista de Miguel et sa famille ! Miguel accueille depuis des lustres les cyclotouristes dans  son atelier afin de remettre sur roues les vélos et d’offrir un peu de repos bien mérité aux voyageurs. Une charmante et accueillante famille et un atelier qui vaut le coup d’œil ;)

chez Miguel à Jaen

chez Miguel à Jaen

- Ne ratez pas le musée de Leymebamba, avant ou après la visite de Kuélap ! A 5km à la sortie Nord du village (3km à pied), vous pourrez découvrir ce musée afin d’en savoir plus sur la culture Chachapoyas et Inca. Le musée est très bien conçu et conserve des pièces récemment retrouvées sur les rives de la « laguna de los condores ». Il renferme surtout une collection de momies spectaculaire.

- Si vous passez par la Cordillère Blanche et par Huaraz vous trouverez un petit havre de paix à lHostal el Tambo. Repaire de trekkeurs, alpinistes et cyclo-voyageurs vous vous y sentirez bien pour vous ressourcer quelques jours, l’accueil est sympa et les prix mini (10s/personne). Av. Confraternidad Oeste, en face du stade – 122, 01 Tel. +51 43 425114, attention l’adresse n’est pas facile à trouver, il faut rentrer dans le terminal de bus et passer le portail sur votre droite.

- La Estrellita, Hostal, calle Tullumayo, Cusco. Un de nos hébergements coups de cœur au Pérou ! Tout d’abord car le rapport qualité-prix est très correct pour Cusco (15s/ personne en dortoir et 20s/ personne en chambre, le tout avec petit dejeuner) et ensuite parce que l’endroit est un vrai repère de voyageurs au long cours (cyclos, motards, routards…) et de bons plans en tout genres et que l’on peut passer des heures à papoter sans voir filer le temps ! Le personnel est vraiment attentionné, la cuisine à disposition, l’endroit calme et accueillant, bref on s’y sent bien et on vous le conseille vivement.

- Panaderia Qosqo Maki, à deux pas de l’Estrellita vous ne pourrez pas la rater tant les odeurs de baguette et de pains au chocolats viendront vous chatouiller les narines ! Délicieuses baguettes croquantes, viennoiseries en tout genre et cookies exquis vont y attendent ! Et puis pour la petite histoire, ce n’est pas seulement une boulangerie mais une association crée par Isabelle pour accueillir les enfants qui ont quitté le domicile de leurs parents et qui vivent de petits boulots. La boulangerie fait partie d’un des deux ateliers qui permettent à certains adolescents d’apprendre un vrai métier…

- Trek de Choquequirao et Auberge de la Colmena, depuis Abancay sur la route de Cusco, bifurcation à gauche pour Cachora. Le site de Choquequirao est accessible en 2 jours de marche, compter 3 ou 4 jours aller-retour. Ce trek est vraiment magnifique et le site beaucoup plus sauvage que le Machu Picchu. On vous conseille de faire étape à la Colmena, à environ 4 km du village de Cachora, sur la route de Choquequirao, vous serez accueillis par la charmante Luisa et vous pourrez camper dans le jardin, avec vue imprenable sur les sommets (5s/tente) et vous restaurer. Luisa et ses frères son adorables et l’auberge est parfaitement située pour commencer le trek au petit matin ou pour se reposer au retour. Dayme le frère de Luisa propose également ses services de guide et de muletier, si vous n’êtes pas vraiment préparés ça vaut le coup, car la rando est quand même exigeante et le sac à dos lourd (matériel de camping à transporter + nourriture).

- Réseau des Tambos. En Quechua, « Tampu », étaient des lieux d’étape sur la route des messagers, coursiers et commerçants Incas. Depuis 2013 le gouvernement est en train de redéployer un réseau de tambos dans les zones d’altitude peu accessibles. Ces lieux proposent des services aux habitants des villages (Internet, campagnes de santé…) et offrent aux voyageurs de passage un hébergement temporaire. Près de 150 Tambos sont aujourd’hui en fonctionnement dans tout le Pérou et peuvent vous accueillir.

- Parador Pukara’s, spécialement pour le cyclo en traverse entre Cusco et Puno, vous pouvez faire une halte sur la route à l’entrée de Pucara à votre gauche, ce petit village est situé à environ 60km de Juliaca en direction de Puno. Sonia la propriétaire est en train de monter un « parador » type aire de repos pour cars de touristes mais accueille chaleureusement et gratuitement les cyclos qui souhaitent planter leur tente ! La famille et le personnel sont vraiment sympas.

- Envie d’un bon Ceviche ? La Marea est une super adresse à Puno fréquentée à la pause déjeuner par tous les travailleurs du quartier. Juste une cuadra derrière la place principale, Jiron Cajamarca, 448Puno, ambiance sympa dans la cour et plats délicieux.

–> ARGENTINE

- Paso Sico – halte à la douane Argentine : en passant le poste de la douane Argentine du Paso Sico n’hésitez pas à demander l’hospitalité pour une nuit, vous trouverez de l’eau chaude et même un signal Wifi pour retrouver un peu de confort.

–> BOLIVIE

- Gîte et couvert chez Dona Petronila à COIPASA, en passant par le salar de Coipasa vous pourrez faire une halte au village du même nom. Au coin de la place centrale cherchez La Senora Petronila qui vous proposera une chambre sommaire dans sa cour (prix libre) et surtout un délicieux repas. Ne loupez pas la soupe de quinoa, sa glace à la cannelle (fabriquée à partir de glaçons naturels) et ses délicieux Tucumanes, une tuerie ! Dona Petronila pourra même vous accompagner en vélo sur le salar par -10C, rien ne lui fait peur !

–> CHILI

- Franchuteria – Panaderia Francesa à SAN PEDRO DE ATACAMA, délicieuses baguettes françaises, pains au chocolat et une mention spéciale pour le croissant au jambon serrano et fromage. En arrivant de Bolivie vous ne pourrez pas résister !

–> Carretera Austral : voici quelques adresses sur cette mythique route de la Patagonie Chilienne.

- Hosteria – Camping chez Ruth à Villa Mañihuales, à la sortie Sud du village sur la droite, une petite maison d’hôtes très sympathique ou il fait bon se réchauffer au coin du poêle  et faire sécher vos habits détrempés ! Ruth est adorable, elle vous préparera sur commande des pains pour la route et vend aussi des œufs verts de son poulailler.

DSC00031

- Hosteria-Camping Bellavista à Rio Puerto Tranquilo, derrière le stade au fond du village, un camping tout simple mais très bien arrangé où l’accueil est adorable. Une escale qui vaut le coup pour profiter du coin, de la vallée exploradores et des expéditions proposées par les agences locales.

- Shelter – Refugio pour Cyclistes : sur la route entre Villa O’Higgins et Puerto Yungay au km 52 vous verrez sur votre droite avant d’attaquer la montée un pneu de vélo sur le bord de la route. Suivez le chemin et profitez de cette petite halte pour vous réchauffer au coin du feu et dormir au sec. Un autre refuge du même type existe au km 30 en bord de route.

- Hosteria & Albergue El Mosco à Villa O’Higginspatagoniaelmosco@yahoo.es www.patagoniaelmosco.com : un lieu accueillant et chaleureux comme on les aime… Point de rendez-vous des voyageurs, cyclistes et trekkeurs, ici on a les yeux rivés sur les cartes de la région et sur la météo qui conditionnera le prochain départ du bateau qui nous emmènera peut-être vers l’Argentine.

Laisser une Réponse


trois × 2 =