Notre première semaine d’aventures à vélo !

Hola los niños !

ça y est nous avons commencé notre grand voyage à vélo et nous voulions vous raconter nos premières aventures !

Nous sommes partis de la maison des parents de Julia à 30km d’Apt et nous sommes passés sur le chemin faire un dernier coucou à la classe de CM1 de Monsieur Boyer ! Merci beaucoup pour votre carte et toute l’énergie que vous nous avez donné, vous nous avez bien fait rire avec vos grimaces et nous avons bien noté toutes vos recommandations !

Nous avons ensuite suivi la Véloroute du Calavon jusqu’à Coustellet puis Cavaillon, nous avons eu de la compagnie pendant le trajet car plein d’amis sont venus faire un petit bout de route avec nous, c’était très chouette et en plus il faisait beau ! Le soir nous sommes arrivés à Beaucaire, après 115 km de vélo et nous avons dormi dans une caravane, heureusement car pendant la nuit il y a eu beaucoup de pluie, d’orage et de vent !

Le lendemain nous avons continué notre route vers Montpellier et nous avons traversé la Camargue. La Camargue est une zone humide au bord de la mer, très jolie pour faire du vélo, c’est tout plat et on a vu plein de jolis oiseaux, des cigognes avec des grands nids, des flamants roses et aussi des taureaux et des chevaux ! C’est aussi en Camargue que l’on récolte le sel grâce à d’immenses salins, peut-être que vous avez déjà mangé du sel de Camargue ?

Par contre nous avons aussi traversé des zones où il avait beaucoup plu et les routes étaient inondées, nous avons appris à faire du vélo dans l’eau, il ne faut pas avoir peur de mouiller ses chaussures mais ça marche bien !

Nous avons continué notre route malgré une mauvaise météo et de fortes pluies annoncées. A Agde nous avons décidé de prendre le train pour Perpignan car nous avions des amis là-bas et une maison chaude pour nous abriter. Prendre le train avec les vélos ce n’est pas simple surtout quand il faut descendre et monter des escaliers et qu’il n’y a pas d’ascenseur. A chaque fois il faut enlever tous nos bagages, les porter puis porter les vélos…

En arrivant à la gare de Perpignan il pleuvait très fort et il faisait nuit. Nous avons mis beaucoup de temps à trouver la maison de nos amis, nous sommes arrivés tout mouillés ! Le lendemain nous n’avons pas pu partir car la météo était trop mauvaise, il y avait des inondations partout et interdiction de mettre le pied (et le vélo) dehors !

Finalement nous avons pu reprendre la route lundi vers l’Espagne, nous avons passé la frontière dans les Pyrénées, par le col du Perthus, ça a commencé à monter un peu et à être dur avec nos vélos chargés. En Espagne il y avait aussi beaucoup de routes coupées à cause des inondations et il a fallu plusieurs fois changer de route pour éviter de passer avec les vélos dans l’eau et d’avoir les chaussures mouillées de bon matin. Mardi nous avons continué en passant par une très jolie route au bord de la mer, mais qui montait et descendait beaucoup. La nuit nous avons dormi sur la plage et nous avons été réveillés le matin par la pluie, vite vite il a fallu tout ranger et repartir sur la route pour arriver à Barcelone !

Nous sommes arrivés à Barcelone mercredi matin, c’est une très grande ville et nous avons mis beaucoup de temps à arriver dans le centre, il y avait aussi beaucoup de voitures, de camions, de feux rouges. Nous avons vu la Sagrada Familia qui est est une grande Cathédrale, emblématique, construite par Antonio Gaudi que l’on surnommait « le fou » car il avait des projets énormes et complètements fous à réaliser. D’ailleurs la Sagrada Familia a commencé à être construite en 1882 et n’est toujours pas terminée, elle mesure 170 m de haut et 1200 personnes peuvent rentrer dedans en même temps !

Jeudi matin nous sommes partis à l’aéroport à vélo, nous avons pris le train puis le bus, on a bien rigolé encore avec les vélos. Ensuite il a fallu tout démonter pour faire rentrer les vélos dans des cartons puis rassembler tous les bagages pour rentrer dans l’avion. Pour les élèves de CE2 de Gargas, bien sûr Arthur (que nous avons renommé Arturo pour faire plus espagnol) a voyagé avec nous, il a voulu faire quelques photos avec l’avion !

Notre vol a duré 10h c’est long, on a beaucoup dormi et beaucoup mangé aussi, on a vu les Pyrénées enneigés et l’océan Atlantique depuis tout là-haut et après il a fait nuit. Quand nous sommes arrivés nous avons vu la ville de Bogotá depuis le ciel, toute illuminée à perte de vue. Bogotá est la capitale de la Colombie, c’est une très grande ville de 8 700 000 habitants, elle est située à 2600m d’altitude et est entourée de très hautes montagnes. Ici nous avons 6h de décalage horaire avec vous. Quand il est midi chez vous et l’heure de manger, nous sommes encore au lit puisqu’il est 6h du matin.

Nous avons ensuite récupéré nos bagages et nos vélos qui ont un peu souffert pendant le vol, nous avons eu peur qu’ils soient cassés, mais tout va bien il sont prêts pour repartir à l’aventure !

Les enfants, nous devons aussi vous annoncer que nos vélos s’appellent finalement Minix et Cortix, c’est pour rappeler Minus et Cortex et terminer en -ix comme Cyclotoupix ! On vous remercie beaucoup d’avoir voté sur le site ou d’avoir fait votre proposition par votre maître ; on a eu tellement de propositions qu’on ne savait plus quoi choisir, on a donc décidé de rester sur notre idée de départ ! Vous savez qui sont Minus et Cortex ? C’est un dessin animé avec deux souris de laboratoire désirant conquérir le monde. Chaque épisode commence et finit par ce dialogue :

Minus : « Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?»
Cortex : « La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

Alors nous on va conquérir l’Amérique du Sud avec Minix et Cortix !

A très bientôt pour de nouvelles aventures !

 Voici quelques photos :